Faire moins, être plus

PIC DOING LESS BEING MORE.jpg

Par Stéphane Leblanc, Président, Centre International du Leadership Conscient

J'ai déclaré que cette année est l'année d'incarnation pour moi.

Au cours des dernières années, j’ai fait ce qui est probablement le plus long voyage d'un humain, celui de la tête au cœur. Je passe maintenant beaucoup de temps dans mon cœur car je sais que le leadership conscient est un leadership du cœur.

Cette année, je me concentre sur le voyage du cœur au corps. C’est un voyage très important pour moi car j’ai enfin réalisé que mon corps était essentiel à la vie humaine et que la qualité de ma vie était directement proportionnelle à la santé de mon corps autant qu’à la qualité de mes pensées et émotions car il est difficile de profiter pleinement de la vie lorsque nous sommes trop fatigués ou malade.

Ma mère est morte d'un cancer à l'âge de 52 ans. Aujourd'hui, j'ai 52 ans, alors à mon âge, ma mère était morte. Au cours des dernières années, j'ai perdu des amis proches. Eric était un ami proche que j'ai rencontré au collège militaire et il est décédé d'une crise cardiaque à 49 ans. Donald était un ami intime et catalyseur de la transformation. Il m'a beaucoup aidé au fil des ans et est décédé des suites d'un cancer à 53 ans. De là, je me suis rendu compte que nous ne savons jamais vraiment quand notre dernier jour sera et que nous devons tirer le meilleur parti de chaque jour.

Ce voyage d'incarnation est tout un défi pour moi, car il semble que mon corps a toujours été une arrière pensée, car je m'en suis toujours occupé après avoir terminé mon travail et pris soin de tous les autres. J'ai toujours été un guerrier, un guerrier avec un grand coeur, mais un guerrier quand même.

Je me suis toujours valorisé dans mes actions. En fait, beaucoup disent que je suis une machine à accomplir des tâches.  Cette façon d'être a débuté il y a longtemps.  Quand j'étais jeune, j'étais très timide. Comme nous n'avions pas beaucoup d'argent, il semble qu'un jour j'ai décidé de me différencier en étant celui qui travaillait le plus fort. Toute ma vie, j'ai travaillé extrêmement fort, plus que la plupart des gens que je connaisse.

Comme je travaillais dans des industries intenses, mon éthique de travail m'a bien servi et j'ai gravi rapidement les échelons pour devenir un cadre supérieur efficace, et j'ai beaucoup accompli en tant que leader de la transformation.

Je suis un entrepreneur depuis deux ans maintenant. En tant que catalyseur de la transformation des dirigeants et de l’élévation de la conscience dans les organisations, je sais très bien que je ne peux pas guider les gens vers une conscience plus haute que celle que à laquelle je suis moi-même et qu'être pleinement incarné est essentiel à ma mission.

Je dis souvent que la sagesse est la connaissance incarnée et bien que je sache ce que cela signifie d'être incarné, j'ai encore beaucoup de travail à faire pour l’être pleinement. Et dans ce cas, le travail consiste à faire moins, pas plus. Faire moins pour que je puisse être plus.

Toute ma vie, j'ai été un maître à faire, maintenant je veux devenir un maître à être.

Le voyage de la vie doit être pleinement incarné et je compte maîtriser mon incarnation.

Joignez notre communauté de leaders conscients:

https://www.icfconsciousleadership.com/home