J'ai résisté longtemps à l'appel de mon âme

PIC SOUL CALLING.png

Par Stéphane Leblanc, Président, Centre International du Leadership Conscient

J'ai résisté à l'appel de mon âme pendant de nombreuses années et cela m'a amené à vivre deux dépressions majeures. Dans les deux cas, j'ai contemplé le suicide et dans la seconde, je l'ai presque fait.

J'avais poursuivi une carrière réussie en tant que cadre supérieur dans une grande entreprise internationale pendant plus de deux décennies. J'ai travaillé très fort et j'ai eu plusieurs postes comportant un grand niveau de difficulté qui m'ont permis de me démarquer et d'apprendre beaucoup. J'ai passé la plus grande partie de ma carrière à grande vitesse sous un haut niveau de pression, car certaines de mes assignations me semblaient être des missions impossibles.  J'ai rencontré ces défis comme un guerrier travaillant sept jours sur sept, ce qui était nécessaire en raison de l'intensité de l'entreprise et de l'industrie. J'étais vraiment dévoué à notre entreprise et j'aimais mon travail et mon équipe.

Puis un jour, quelque chose a changé pour mois quand une personne proche de moi travaillant pour la même entreprise a été soudainement licenciée après plus de 20 ans de service, dont plus de la moitié en tant que leader. Il y avait eu un conflit de personnalité entre elle et sa vice-présidente et son poste a été éliminé, ce qui est toujours un code pour dire que vous n'êtes plus désiré.

J'ai été choqué par cette nouvelle car je pensais que c'était injuste compte tenu de la contribution importante que cette personne avait apportée à l'entreprise. Je suis allé voir le président de notre organisation et le vice-président des ressources humaines de notre division pour faire part de mes préoccupations et on m'a dit de rester silencieux à ce sujet. De ne pas faire de vagues.

J'ai été déçu que notre société puisse traiter ses employés sans plus de considération que ça. J'ai continué à faire mon travail mais j'ai vite compris, après cet événement et de nombreux autres, que la culture de notre entreprise avait changé. J'ai réalisé que notre entreprise avait perdu son âme. Cela a été démontré dans la façon dont l'entreprise traitait maintenant ses employés, en les licenciant par milliers, par la manière dont elle traitait ses fournisseurs en leur demandant des concessions non raisonnables et par le manque d'intégrité dont elle faisait preuve dans la communication de nouvelles aux marchés financiers.

Au fil des ans, j'avais développé une passion pour la transformation des organisations et le développement des leaders à leur plein potentiel. Bien que mon travail en tant que cadre supérieur ait été très opérationnel, j'ai découvert que le développement des leaders était à la fois mon plus grand talent et ma plus grande passion.

Un jour, alors que je réfléchissais à la vision de ma vie, j’ai écrit dans un carnet de note que je rêvais d’être le président d’une organisation internationale afin d'être un catalyseur de la transformation des leaders et de d'élévation de la conscience dans les organisations.  Cette vision m'inspirait vraiment mais je n'avais pas le courage de la poursuivre car j'avais travaillé toute ma vie dans de grandes organisations. Je ne pensais pas avoir ce qu'il fallait pour être un entrepreneur.

Puis un jour, on m'a appelé pour rencontrer notre président et on m'a dit que mon poste était éliminé. J'ai été choqué par cette nouvelle car au cour de ma carrière, j'avais dirigé de grandes équipes qui avaient généré des centaines de millions de bénéfices pour notre entreprise. Ce moment aurait pu le moment idéal pour poursuivre mon rêve mais j’avais l’impression que je n’étais pas assez bon pour le faire. Je n’ai pas eu le courage de poursuivre mon rêve à ce moment.

Je suis allé travailler pour une autre grande entreprise internationale en tant que cadre supérieur des opérations. Après avoir dirigé une transformation majeure de nos opérations en Amérique du Nord, un jours, on m'a demandé d'aller voir notre président et à ce moment, je me suis fait dire que mon poste avait été supprimé. Même à ce moment, je ne pouvais toujours pas voir que c'était pour moi l'occasion idéale de lancer mon entreprise afin réaliser mon rêve.

J'ai cherché un autre poste de vice-président pendant plusieurs mois et après de nombreuses entrevues, personne ne m'avait embauché, probablement parce que, dans mon cœur,  aucun de ces postes n'avaient résonné avec moi. Après plusieurs mois sur le marché du travail, je suis devenu gravement déprimé et un jour, je me suis presque enlevé la vie mais n'ai pas réussi car ma femme est rentrée à la maison plus tôt que prévu avec les enfants.

Je me suis couché déprimé comme d'habitude. Le lendemain matin, quelque chose m'est arrivé alors que j'ai été profondément inspiré par la création d'un atelier d'une journée sur la transformation du leadership. Avant d'avoir eu le temps de l'organiser, j'ai reçu un appel d'un ancien collègue que je n'avais pas vu depuis plusieurs années, me demandant d'animer un atelier sur transformation du leadership pour son équipe de direction. Quelle belle synchronicité.

En me préparant pour l'atelier pendant deux semaines, j'ai replongé dans toute la sagesse de transformation à laquelle j'avais été exposée au cours des 10 années précédentes et j'ai senti beaucoup de joie dans mon coeur.  J'ai facilité l'atelier avec l'équipe de mon ancien collègue et ils ont adorés. Quelques semaines plus tard, j'ai facilité un atelier de transformation du leadership pour le public et 23 personnes ont choisi d'y participer. Ce fut également un succès et quelques semaines après, j'ai finalement eu le courage de démarrer mon entreprise.  Depuis deux ans, nous avons organisé plus de 150 événements avec plus de 4000 participants et avons développé une communauté internationale de leaders conscients de plusieurs milliers de personnes.

Le jour où j'ai choisi d'embrasser la mission de mon âme, ma dépression a pris fin instantanément et je n'ai pas eu de moment dépressif depuis.

En raison de mon expérience, je comprends parfaitement les défis rencontrés par les gens qui veulent exprimer pleinement les désirs de leur âme et la résistance de leur ego résiste.

Je vous souhaite de découvrir la mission de votre âme et d'avoir le courage de la suivre.