Le pouvoir de la coopération

Screen Shot 2018-01-18 at 07.52.30.png

- Par Stéphane Leblanc

Lors de ma dernière visite à Londres, j'ai eu l'occasion de visiter une exposition sur Pink Floyd au musée, ce qui était toute une surprise pour moi car je suis un grand amateur de Pink Floyd depuis mon adolescence. En visitant le musée, j'ai entendu une chanson intitulée: "Welcome to the machine" et cette chanson m'a interpellée car elle m'a rappelé le programme que nous recevons de la société lorsque nous commençons l'école.

Quand nous sommes tout jeune, nous passons le plus clair de notre temps à jouer et à nous amuser. Les enfants qui ne se connaissent pas jouent naturellement ensemble, peu importe leur sexe, leur origine ethnique ou leur religion. Quand nous commençons l'école, on nous apprend à être sérieux car nous devons consommer le programme d'éducation qui est prévu pour nous. Nous absorbons le programme de la société qui nous enseigne la compétition et le fait que nous devons nous battre pour obtenir notre juste part du gâteau puisque nous vivons dans un monde de manque.

Alors que je regardais comme une photo satellite des trois ouragans immense dans l'océan Atlantique à l'automne 2017, je me suis dit: c'est là que la compétition extrême nous a mené. Le besoin incessant des leaders et des entreprises d'être les meilleurs et de croître à tous prix a conduit de nombreuses entreprises à mettre une attention démesurée sur les profits et à négliger le bien être de la société et de l'environnement

Tom Chi, le fondateur de Google Glass, a mentionné qu'il prend ses décisions en tenant compte de l'impact sur les 10 prochaines générations. C'est tout un contraste avec les nombreux chefs d'entreprise qui se concentrent principalement sur le prochain trimestre afin de maximiser les résultats financiers de l'entreprise, ce qui en retour maximise leur bonus.  J'ai déjà été comme ça puisque j'ai longtemps été un cadre supérieur dans les opérations et que mon organisation était responsable d'une partie importante des profits de l'entreprise.  J'ai travaillé très fort pour atteindre les résultats attendus en fin de trimestre comme si ma vie en dépendait.

Est-ce que le film The Matrix ne serait-il pas un film de fiction,  mais plutôt un documentaire? Peut-être qu'il serait le temps maintenant de prendre la pilule rouge, comme le personnage de Neo dans le film, et pour nous tous de nous éveiller enfin à l'illusion dans laquelle nous vivons. L'illusion que le monde est seulement à propos de la compétition et l'illusion de la séparation entre nous et du manque.

Il est grand temps pour nous tous de réaliser que nous avons assez d'intelligence, de technologie et de ressources pour résoudre la grande majorité des problèmes majeurs auxquels nous sommes confrontés en tant qu'humanité, si nous nous engageons à coopérer.

Que se passerait-il dans la société si nous avions tous une augmentation soudaine de notre conscience et que nous nous rendions compte que nous sommes tous connectés? Que nous sommes 7,4 milliards d'humains vivant sur une minuscule planète que nous partageons tous et que nous n'avons pas de planète de rechange.  Que ce n'est qu'ensemble que nous pouvons sauver l'humanité ou la détruire.

Et si nous réalisions que ce que nous faisons aux autres, nous le faisons à nous-même? Et si nous nous rendions compte que la seule façon de de prospérer en tant qu'espèce était d'abandonner la compétition extrême et d'adopter la coopération, tout  comme le font toutes les autres espèces sur terre.

Pour créer un monde meilleur, il faut travailler ensemble en partenariat et en coopérant.  Nous avons besoin que tous les leaders et toutes les organisations deviennent conscientes et s'engagent à travailler ensemble à la construction d'un monde meilleur pour le bien de toute l'humanité

Et si nous laissions tomber notre croyance que plus est toujours mieux et nous nous assurions que tous les humains puissent satisfaire à leurs besoins.

Guy Cormier, Président et directeur général de Desjardins, a déclaré que le capitalisme extrême n'est plus viable puisqu'il crée des inégalités et de l'insatisfaction de la part de la population.

À mesure que  nous élevons notre conscience et devenons des leaders conscients, cela nous permet de devenir des leaders qui veulent faire une différence pour les autres et avoir un impact positif eux et nous adoptons  une vision plus holistique du leadership. Une nouvelle vision du leadership où les dirigeants comprennent que les profits sont le résultat de bien d'autres choses bien faites et non le seul objectif à poursuivre. Que leur héritage de leadership sera mesuré par l'impact positif qu'ils auront eu sur leurs employés, leurs clients et leur communauté.

En tant que catalyseur de la transformation des leaders et des organisations et de l'élévation de la conscience dans le monde des affaires, je suis tout le temps en train de collaborer avec d'autres leaders partout dans le monde partagent la même mission. Chaque semaine, je rencontre des êtres humains extraordinaires qui sont prêts à coopérer pour rendre le monde meilleur. La vie est tellement plus facile quand les gens dirigent avec leur cœur et coopèrent ensemble.

Nous avons tous joué un rôle dans la création des grands problèmes de société auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui. Ensemble, nous pouvons coopérer pour co-créer des solutions afin de les résoudre et faire en sorte que l'humanité puisse non seulement survive mais aussi prospérer pendant longtemps.

Ensemble, nous pouvons co-créer un avenir prometteur pour les prochaines générations.